Reconnaître la qualité d’un environnement Montessori          


En observant une classe Montessori, on peut être frappé par l’activité indépendante et concentrée des enfants dans la classe. Les enfants choisissent les activités disposées sur les étagères, travaillent avec le matériel dans un but précis, le nettoient et le rangent au même endroit où ils l’ont pris. Ils travaillent individuellement ou en petits groupes. On remarque un léger bourdonnement d’activités pendant que les enfants interagissent les uns avec les autres et avec les adultes présents. Les enfants apprennent en faisant. Ils se servent du matériel pour en apprendre davantage sur les qualités du monde et pour acquérir certains concepts. On leur montre comment utiliser le matériel, mais ils sont libres d’explorer, de faire des erreurs et de répéter les activités, guidés par leurs intérêts. On observe des enfants qui s’entraident alors que d’autres travaillent de façon indépendante, concentrés et heureux.

Cette façon d’apprendre est possible en partie grâce au rôle non traditionnel de l’éducateur ou guide Montessori. Un seul éducateur ayant reçu la formation Montessori fait des présentations (leçons) aux enfants individuellement ou en petits groupes et un assistant observe et guide les enfants au besoin. L’éducateur Montessori circule dans la classe et se place à la hauteur des enfants pour faire de nouvelles présentations, renforçant des concepts antérieurs et dirigeant les enfants selon le cas.

La classe Montessori est un environnement minutieusement préparé et propice à l’apprentissage qui comprend un éventail complet de matériel Montessori adapté aux besoins développementaux des enfants de la classe. Globalement, l’environnement est ordonné, composé de meubles et d’équipement adaptés à la taille des enfants du groupe d’âge spécifique. Le matériel doit être propre et en très bon état pour être attrayant. Le matériel Montessori sert de tremplin aux enfants qui font abstraction des concepts de base. Ils ont amplement le temps de poursuivre les projets qui les intéressent, ce qui nourrit leur curiosité naturelle, leur motivation intrinsèque et leur désir d’apprendre. Dans la communauté enfantine, certaines activités favorisent le contrôle moteur et la coordination, le développement et l’enrichissement du langage et soutiennent le désir naturel d’indépendance chez l’enfant. La maison des enfants (3 à 6 ans) est organisée en types d’activités de vie pratique, vie sensorielle, langage et mathématiques. Y est également prévue une extension des activités sensorielles et langagières dans les domaines de la géographie, biologie, botanique, zoologie, ainsi que de l’art et de la musique. Au niveau élémentaire (6 à 12 ans), l’éducateur fait des présentations (leçons) en petits groupes et les enfants poursuivent leur travail en faisant surtout des recherches. À cet âge, les présentations sont conçues pour éveiller l’imagination des enfants et leur désir naturel d’apprendre tout ce qui concerne le monde autour d’eux et la place qu’ils y occupent. Le travail porte sur la géographie, la biologie, l’histoire, le langage, les mathématiques, les sciences, l’art et la musique. On encourage les enfants à poursuivre l’exploration de ces domaines au-delà de la salle de classe en faisant des sorties éducatives découvrir et avoir recours aux ressources communautaires telles que les bibliothèques, les musées, les centres de sciences, etc.

Le cycle de travail ininterrompu permet aux enfants d’avoir amplement le temps de choisir leurs activités et de les répéter aussi souvent qu’ils le souhaitent. L’absence d’interruptions facilite une concentration prolongée et une attention ciblée. Les enfants ont le temps de compléter de longues activités et de s’y engager profondément.

Le programme Montessori a cours cinq jours par semaine pour les enfants âgés de trois à douze ans. Les enfants âgés de zéro à trois ans viennent quatre jours consécutifs par semaine. Cette régularité est importante pour le jeune enfant qui répond bien à la routine et à l’ordre en se sentant sécurisé.

D’un point de vue social, l’environnement Montessori consiste en une communauté d’enfants. Cette communauté est constituée d’un groupe d’enfants multiâge. Le groupe comprend des enfants de 15 mois à deux ans et demi ou trois ans pour la communauté enfantine, d’enfants de trois à six ans dans la maison des enfants et d’enfants de six à neuf ans, neuf à douze ans ou six à douze ans au niveau de l’élémentaire. La différence d’âge au sein d’un même groupe crée un environnement propice à l’apprentissage qui comprend une grande variété d’activités de type et de complexité diverses qui sont présentées et apprises. Les enfants plus jeunes observent le travail des plus âgés et ces derniers s’occupent spontanément des plus jeunes et les aident. La concurrence s’en trouve réduite pendant le processus d’apprentissage pour faire place à un environnement collaboratif et propice à l’apprentissage.

Les classes de grande taille facilitent le développement social au sein de la communauté en augmentant le nombre d’enfants et le nombre de possibilités d’interactions sociales. Aussi, la dynamique de l’atmosphère d’apprentissage s’en trouve accrue, car le nombre d’activités en cours augmente ainsi que leurs variations. Cette dynamique génère l’intérêt des enfants et donne lieu à des choix spontanés.


MQA BULLETIN


Lors de votre abonnement, vous recevrez un courriel de confirmation
à laquelle vous devez répondre à compléter l'abonnement.
Vous serez libre de vous désabonner à tout moment.